Fayssal Hafidi.jpg

 

Fayssal Hafidi 

Formateur professionnel - auteur - conférencier


A propos

Fayssal Hafidi est formateur professionnel, auteur et conférencier en psychologie positive.

Dans la formation professionnelle depuis 2005, Fayssal Hafidi a animé des centaines de formations sur différents sujets à différents types de publics et dans plusieurs pays sur les thèmes de développement personnel et de psychologie positive. 

Aujourd'hui, il publie toutes ses formations en ligne auxquelles vous pouvez participer ICI et également en format livres que vous pouvez commander ICI

Fayssal Hafidi a un Master Recherche en Immunologie à l'Institut Pasteur de Paris et le certificat : Foundations of Positive Psychology de l'Université de Pennsylvanie.  

 

J’adore enseigner comment nous fonctionnons en tant qu’être humain et de voir comment les gens se servent de ce savoir pour mieux agir et avancer (mieux fonctionner dans leur environnement).

Je pense que plus on apprend sur nous même, plus on arrive à nous gérer et à nous faire avancer sans l’aide de personne. Je pense que la source d’une grande partie de nos problèmes vient du fait que nous ignorons notre corps et notre esprit alors que nous les utilisons chaque jour.

Nous utilisons une machine complexe, fascinante et extrêmement performante mais sans guide d’utilisation.

Ce que je déplore en développement personnel est le fait qu’on donne des conseils beaucoup plus qu’on explique comment fonctionne les choses. Par exemple, je préfère savoir comment fonctionne mon métablisme, je pourrais mieux gérer mon alimentation que si on me donne un régime à suivre. Je pourrais mieux gérer mon stress une fois je comprends d’où il vient et comment il se manifeste et pourquoi il me fait mal. Je pourrais ainsi savoir quoi faire sans forcément passer par la respiration ou la méditation.

Quand on se connait et quand on sait comment fonctinne quelque chose en nous, il est plus facile de choisir les conseils qui vont marcher et on peut même inventer nos propres astuces. Pas besoin d’être un guru ou un expert lorsqu’il s’agit de se gérer.

Je trouve dommage que l’école et son enseignement soit orienté que vers le savoir extérieur. On passe beuacoup et vraiment beaucoup d’année à étuder les langues, les mathes, les sciences et l’histoire sans jamais prendre une leçon sur nous-mêmes.

Comme dirait Gad El Maleh, à quoi sert d’apprendre la racine carré. Quand on a eu à l’utiliser dans notre vie  depquis que nous avons arrêté les études et peut être bien avant. Quand est-ce que nous avions besoin de connaitre les dates des événements majeurs de la guerre mondial pour résoudre un problème personnel ou profesionnel.

Je ne dis pas qu’apprendre tout cela n’est pas bon ! Au contraire, c’est nécessaire pour terminer certains types d’études ou dans certaines professions mais son utilité est trés limitée dans la vie réelle.

Pourquoi on donne pas de leçons de gestion des émotions et l’intellgi, de psychologie positive (aspect pratique), de gestion du temps et du stress, d’organisation de vie et de carrière à l’école comme des cours formels, obligatoires et avec des examens ? Pourquoi on nous apprend pas comment fonctionne notre corps : métabolisme, système immunitaire, … pour pouvoir par nous même gérer notre alimentation et notre médication (la médecine est toujours là mais on sera prévenir beaucoup de nos problèmes de santé par nos connaissances pourvus que ces leçons soient pratiques, pragmatiques et concrets.

J’ai toujours été fasciné par l’être humain et comment elle fonctionne. Ma première passion était la biologie et surtout la physiologie. Je trouve que nous sommes la créature la plus abouti de cette planète. Après avoir décroché mon master recherche en immunologie à l’insitut pasteur de paris, je ne voulais pas continuer dans la recherche scientifique. Reste à faire une carrière dans l’enseignement universitaire.

J’aime l’enseignement mais je ne voulais pas rester dans le cadre académique. Trop limité et trop formel. Mais à l’époque, je voulais continuer à apprendre comment nous marchons. Je me considérait comme une machine que j’ai envie d’ouvrir et de regarder fonctionner de l’intérieur. Je me suis réorienté en neuroscience.

J’ai fait le choix d’enseigner la psychologie positive pour sa base scientifique et très rigoureuse. C’est encore une nouvelle science qui valide pour l’instant beaucoup d’évidences mais bientôt elle s’attaquera au fonctionnement positif, optimal et performant de l’être humain. Cela permettra d’aboutir à beaucoup de solutions pratiques et fiables pour atteindre le bonheur et le succès. Ceci dit, il faut que ces données et ces modes de fonctionnement ne soient pas resté sur les bons des facultes et accessibles uniquement aux specialités de la psychologie. Ce savoir doit être vulgarisé et adapté à la réalité du grand public.